Choisissez un chercheur ×

 
 La boutique est fermée du 02 Mars 2024 au 09 Mars 2024
Les commandes passèes durant cette période seront postées à mon retour ! 

 The store is closed from March 2, 2024 to March 9, 2024  De winkel is gesloten van 2 maart 2024 t/m 9 maart 2024  La tienda está cerrada del 2 de marzo de 2024 al 9 de marzo de 2024


  Filtre(s)
Stock
Type d'article
Etat de l'article
Type d'article (suite)
Pays [Billets]
Pays [Pièces]
Pays [Fantaisies]
Année
Valeur / Dénomination
Type de pièce(s)
Type de billet(s)
Pièce de 2€
Pièce colorisée
Période
Autorité émettrice
Format
Type Papier
Pièçe(s) du programme
Composition
Métal

Billets de banque d'Afrique Il y a 553 produits.

Sous-catégories

  • Afrique Occidentale Française (AoF)

    AOF.jpg


    Billets de banque de l'Afrique occidentale Française

    L'Afrique occidentale française (AOF) était une fédération de colonies françaises en Afrique de l'Ouest qui existait du début du 20e siècle jusqu'à son dissolution en 1960. L'AOF comprenait plusieurs territoires, tels que le Sénégal, le Mali, la Côte d'Ivoire, le Niger, la Mauritanie, le Soudan français (actuel Mali), la Guinée française (actuelle Guinée), le Dahomey (actuel Bénin), et la Haute-Volta (actuel Burkina Faso).

    L'émission de billets de banque en Afrique occidentale française était centralisée et était gérée par l'Institut d'Émission de l'Afrique Occidentale Française et du Togo (IEAOFT). Voici un aperçu de l'histoire des billets de banque de l'AOF :

    1. Premières émissions : Les premiers billets de banque de l'AOF ont été émis au début du 20e siècle, après la création de l'IEAOFT en 1900. Ces billets étaient souvent libellés en francs français et présentaient des motifs typiques de l'époque, tels que des allégories, des scènes agricoles, des portraits de dirigeants français, etc.

    2. Évolution des motifs : Au fil des décennies, les motifs des billets de banque ont évolué pour refléter l'évolution politique, économique et culturelle de la région. Certains billets pouvaient représenter des personnalités locales, des paysages, des symboles culturels, ainsi que des images de l'industrie et de l'agriculture.

    3. Période coloniale : Pendant la période coloniale, les billets de banque étaient souvent utilisés pour faciliter les échanges commerciaux et renforcer les liens économiques entre les différentes colonies au sein de l'AOF.

    4. La Seconde Guerre mondiale : Pendant la Seconde Guerre mondiale, la région a été touchée par les conflits et l'occupation. Certains billets de banque peuvent refléter cette période avec des adaptations nécessaires en fonction des circonstances politiques et économiques.

    5. Après la Seconde Guerre mondiale : Après la Seconde Guerre mondiale, les mouvements nationalistes ont gagné en force, conduisant finalement à l'indépendance des différents territoires de l'AOF dans les années 1950 et 1960.

    6. Fin de l'AOF : L'AOF a été officiellement dissoute en 1960 à mesure que les anciennes colonies accédaient à l'indépendance. Chacune de ces nouvelles nations a ensuite émis ses propres billets de banque.

    L'histoire des billets de banque de l'AOF témoigne de l'évolution complexe de la région au cours du 20e siècle, de la colonisation à l'indépendance. Ces billets sont également des artefacts historiques intéressants, témoignant des influences culturelles et politiques de l'époque.

  • Algérie

    240px-Emblem_of_Algeria.svg.png

    Billets de banque d'Algérie

    L'histoire des billets de banque en Algérie remonte à l'époque coloniale française et a connu plusieurs évolutions depuis l'indépendance du pays en 1962.

    • Période coloniale :Avant l'indépendance, l'Algérie utilisait le franc français comme monnaie sous le régime colonial français. Les billets de banque en francs français étaient émis et utilisés dans la région.

    • Indépendance (1962) :Après l'indépendance de l'Algérie en 1962, le pays a introduit sa propre monnaie, le dinar algérien (DZD). Les premiers billets de banque algériens ont été émis pour refléter la nouvelle souveraineté du pays.

    • Émissions successives : Depuis l'indépendance, l'Algérie a émis plusieurs séries de billets de banque, chacune présentant des caractéristiques spécifiques de conception, de couleurs et de thèmes. Ces billets ont souvent mis en avant des personnalités historiques, des symboles culturels, des monuments et des réalisations nationales.

    • Série 2018-2022 : La Banque d'Algérie a introduit une nouvelle série de billets en 2018, avec des portraits de personnalités historiques algériennes telles que l'émir Abdelkader et Fatima-Zohra Imalayène. Ces billets ont également présenté des motifs architecturaux et culturels.

     

    Source Wikipedia

  • Angola

    Sans-titre.jpg

    Billets de banque d'Angola

    L'histoire des billets de banque de l'Angola est marquée par une série de changements qui ont eu lieu depuis l'indépendance du pays en 1975.

    Période pré-indépendance : Avant l'indépendance en 1975, l'Angola utilisait le kwanza portugais comme sa monnaie, émis par la Banque nationale d'Angola, qui opérait en tant que succursale de la Banque du Portugal. Les billets de cette époque reflétaient l'influence coloniale portugaise.

    Indépendance (1975) : Après l'indépendance, l'Angola a introduit sa propre monnaie, le kwanza (code ISO : AOA). La première série de billets de banque angolais a été émise pour refléter la nouvelle souveraineté du pays.

    Guerre civile (1975-2002) : L'Angola a connu une longue période de guerre civile qui a duré jusqu'en 2002. Pendant cette période, l'économie du pays a été affectée, et cela a également eu des répercussions sur la monnaie. L'inflation et la dévaluation ont été des défis majeurs.

    Nouvelles émissions et réformes monétaires : En raison de l'inflation et d'autres défis économiques, l'Angola a introduit de nouvelles émissions de billets et a mené des réformes monétaires à plusieurs reprises pour stabiliser sa monnaie. Ces changements visaient à lutter contre l'inflation et à restaurer la confiance dans le kwanza.


    Source Wikipedia

  • Afrique du Sud

    langfr-200px-Armoiries_de_l%27Afrique_du

    Billets de banque d'Afrique du sud

    L'histoire des billets de banque en Afrique du Sud remonte à la fin du XVIIe siècle, lorsque la Compagnie néerlandaise des Indes orientales a commencé à émettre des jetons en cuivre pour faciliter le commerce dans la colonie du Cap. Cependant, les billets de banque modernes ont été introduits en Afrique du Sud au XIXe siècle, lorsque les banques privées ont commencé à émettre des billets pour faciliter les transactions commerciales. Voici les principales étapes de l'histoire des billets de banque en Afrique du Sud :

    Bank Notes of the Cape of Good Hope (1820-1861)
     : Les premières banques privées en Afrique du Sud ont commencé à émettre des billets de banque au début du XIXe siècle. 
    South African pound (1920-1961) : En 1920, la South African Reserve Bank a été créée en vertu de la loi sur la banque centrale de 1920. La banque centrale a été chargée d'émettre des billets de banque en Afrique du Sud, qui étaient indexés sur la livre sterling britannique
    Rand (depuis 1961) : En 1961, l'Afrique du Sud a adopté le rand comme unité monétaire principale, remplaçant la livre sud-africaine à un taux de 1 rand = 2 shillings et 4 pence. La South African Reserve Bank a commencé à émettre des billets de banque en rand, qui étaient disponibles en dénominations allant de 2 à 100 rand.
    Sécurité accrue et introduction de polymères (1990-2000) : Dans les années 1990, la South African Reserve Bank a commencé à introduire des mesures de sécurité améliorées dans ses billets de banque, telles que des filigranes, des hologrammes et des fibres de sécurité.
    Nouveaux designs et mesures de sécurité améliorées (2000-present) : Au début du XXIe siècle, la South African Reserve Bank a continué à améliorer les mesures de sécurité dans ses billets de banque en introduisant des éléments tels que des micro-impressions, des traits de coupe irréguliers et des éléments thermochromiques.

    Date Maj: 19/02/2024

  • Afrique Equatoriale Française


    Billets de banque de Afrique-Équatoriale française

     

    L'Afrique-Équatoriale française (AEF) était une fédération de colonies françaises en Afrique centrale qui existait du début du 20e siècle jusqu'à son dissolution en 1960. Les territoires inclus dans l'AEF étaient le Tchad, le Congo-Brazzaville, la République centrafricaine et le Gabon. L'émission de billets de banque était centralisée et était gérée par l'Institut d'Émission de l'Afrique Équatoriale Française (IEAEF). Voici un aperçu de l'histoire des billets de banque de l'AEF :

    1. Premières émissions : Les premiers billets de banque de l'AEF ont été émis au début du 20e siècle, après la création de l'IEAEF. Ces billets étaient libellés en francs français et arboraient des motifs symboliques de l'époque, tels que des représentations allégoriques, des portraits de dirigeants français, et des éléments culturels et économiques liés à la région.

    2. Évolution des motifs : Au fil des décennies, les motifs des billets de banque ont évolué pour refléter les changements politiques, économiques et culturels de la région. Certains billets ont représenté des scènes locales, des personnalités régionales, des animaux indigènes et des paysages caractéristiques.

    3. Période coloniale : Les billets de banque étaient utilisés comme moyen de faciliter les échanges commerciaux et de renforcer les liens économiques entre les différentes colonies au sein de l'AEF pendant la période coloniale.

    4. La Seconde Guerre mondiale : La région a été touchée par les conflits de la Seconde Guerre mondiale, avec des changements économiques et politiques qui ont pu se refléter dans la conception des billets de banque de l'époque.

    5. Après la Seconde Guerre mondiale : Après la Seconde Guerre mondiale, les mouvements nationalistes ont pris de l'ampleur, conduisant à l'indépendance des différentes colonies dans les années 1950 et 1960.

    6. Dissolution de l'AEF : L'AEF a été officiellement dissoute en 1960 à mesure que les anciennes colonies accédaient à l'indépendance. Chacune de ces nouvelles nations a ensuite émis ses propres billets de banque.

    L'histoire des billets de banque de l'AEF reflète les évolutions historiques et culturelles de la région, de la période coloniale à l'indépendance. Ces billets témoignent de la diversité culturelle et des changements politiques qui ont marqué l'Afrique centrale au cours du 20e siècle.

    Source Wikipedia

  • Bénin

    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du Bénin

    L'histoire des billets de banque du Bénin est liée à l'évolution économique, politique et culturelle du pays depuis son indépendance en 1960. Voici un aperçu général de cette histoire :

    1. Indépendance et introduction du franc CFA : En 1960, le Bénin, alors connu sous le nom de Dahomey, a accédé à l'indépendance vis-à-vis de la France. Le pays a adopté le franc CFA (Communauté Financière Africaine), une monnaie liée au franc français et garantie par le Trésor français. Les premiers billets de banque du Bénin ont été émis dans le cadre de cette zone monétaire.

    2. Émissions sous le régime marxiste-léniniste (1975-1989) : Entre 1975 et 1989, le Bénin était sous le régime marxiste-léniniste du président Mathieu Kérékou. Pendant cette période, le franc CFA a continué d'être utilisé, mais des changements ont été apportés à la conception des billets pour refléter les idéologies du régime. Des symboles socialistes et des portraits du président Kérékou ont été introduits sur certains billets.

    3. Transition vers la démocratie et changements économiques (1990 et au-delà) : Dans les années 1990, le Bénin a connu une transition vers la démocratie et des réformes économiques. Les billets de banque ont continué d'être émis sous le régime du franc CFA, mais la conception a évolué pour refléter davantage la diversité culturelle du pays.

    L'histoire des billets de banque du Bénin est un reflet de l'évolution du pays à travers les décennies, des changements politiques aux aspects culturels. Chaque émission de billets contribue à raconter une partie de l'histoire du Bénin.

    Source Wikipedia

  • Biafra

    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du Biafra

     

    Les billets de banque du Biafra sont des pièces de collection émises pendant la guerre civile du Biafra, qui a eu lieu au Nigeria entre 1967 et 1970. Le Biafra était une région sécessionniste composée principalement de personnes d'origine igbo, qui cherchaient à établir leur propre État indépendant en réponse à des tensions ethniques et politiques au Nigeria.

    Pendant la guerre civile, le Biafra a émis sa propre monnaie pour tenter de financer ses opérations militaires et gouvernementales. Voici quelques points clés de l'histoire des billets de banque du Biafra :

    1. Émission des billets : Le gouvernement du Biafra a commencé à émettre ses propres billets de banque en 1968. Ces billets étaient en francs biafrais et étaient imprimés en différentes dénominations, allant de 1 livre à 100 livres.

    2. Conception des billets : Les billets de banque du Biafra arboraient des motifs distincts, représentant souvent des images liées à la culture igbo, à l'agriculture, et à la résistance du Biafra pendant la guerre. Certains billets présentaient des portraits de dirigeants biafrais, tels que le chef Odumegwu Ojukwu, qui était le dirigeant de facto du Biafra pendant la guerre.

    3. Impact économique : L'émission de la monnaie biafraise n'était pas reconnue sur le plan international, et les billets avaient peu de valeur en dehors de la zone contrôlée par le Biafra. Cependant, ils étaient utilisés à l'intérieur de la région pour des transactions locales.

    4. Fin de la guerre et de la monnaie biafraise : En 1970, la guerre civile du Biafra s'est terminée par la défaite du Biafra. Le Nigeria a été réunifié, et les billets de banque du Biafra ont perdu toute validité. La monnaie biafraise est devenue un souvenir de la guerre civile, et les billets sont maintenant des objets de collection recherchés.

    5. Collectibilité : En raison de leur nature historique et de leur rareté, les billets de banque du Biafra sont devenus des objets de collection prisés. Les collectionneurs du monde entier s'intéressent à ces billets en raison de leur lien avec un moment important de l'histoire africaine.

    Les billets de banque du Biafra témoignent de manière poignante des circonstances difficiles et des réalités économiques qui ont entouré la guerre civile du Biafra. Ils sont également un rappel de la complexité des questions politiques et culturelles qui ont marqué cette période au Nigeria.

    Source Wikipedia

  • Botswana

    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du Botswana

    L'histoire des billets de banque du Botswana remonte à la période précédant l'indépendance du pays en 1966. Le Botswana, alors connu sous le nom de Protectorat du Bechuanaland, utilisait la monnaie de la Couronne britannique. Voici un aperçu de l'histoire des billets de banque du Botswana depuis son indépendance :

    1. Indépendance et introduction du pula : En 1966, le Botswana a accédé à l'indépendance vis-à-vis du Royaume-Uni. À cette époque, le pays a introduit sa propre unité monétaire, le pula, qui signifie « pluie » en setswana, la langue nationale. La subunité du pula est le thebe.

    2. Les premières émissions de billets : Les premiers billets de banque du Botswana ont été émis peu de temps après l'indépendance. Ces billets étaient souvent libellés en pula et thebe. Les motifs comprenaient des symboles nationaux, des animaux sauvages emblématiques du Botswana, et des figures culturelles.

    3. Diversité des motifs : Au fil des ans, les billets de banque du Botswana ont présenté une grande diversité de motifs reflétant la faune locale, les paysages, les traditions culturelles, et parfois des personnalités importantes du pays. Les animaux comme les éléphants, les girafes, les léopards et les rhinocéros sont souvent représentés.

    4. Émissions récentes : Au fil des ans, de nouvelles séries de billets de banque ont été introduites avec des designs mis à jour, des mesures de sécurité améliorées et parfois de nouvelles fonctionnalités.

    Les billets de banque du Botswana sont non seulement des instruments financiers, mais aussi des représentations culturelles et artistiques qui célèbrent l'identité nationale et la nature unique du pays. Ils reflètent également les progrès économiques et politiques du Botswana depuis son indépendance.

    Source Wikipedia

  • Burkina Faso

    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du Burkina Faso

    Les billets de banque au Burkina Faso ont une histoire qui remonte à l'époque où le pays faisait partie de la Fédération de l'Afrique de l'Ouest française (AOF) et utilisait le franc CFA. Le Burkina Faso a accédé à l'indépendance le 5 août 1960, et depuis lors, il a continué à émettre sa propre monnaie et ses billets de banque.

    1. Avant l'indépendance :Avant l'indépendance, le Burkina Faso faisait partie de la Fédération de l'AOF et utilisait le franc CFA (Communauté Financière Africaine). Les billets de banque étaient émis par la Banque de l'AOF et portaient la mention "Banque de l'AOF" ainsi que des symboles et des images associés à la fédération.

    2. Indépendance et introduction du franc CFA BCEAO : Après l'indépendance en 1960, le Burkina Faso a continué à utiliser le franc CFA, mais cette fois-ci émis par la Banque Centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO). Les billets de banque portaient alors la mention "Banque Centrale des États de l'Afrique de l'Ouest" et étaient utilisés par plusieurs pays de la région.

    Source Wikipedia

  • Burundi

    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du Burundi

    Les billets de banque du Burundi ont une histoire liée à l'évolution économique et politique du pays. Voici un bref aperçu de l'histoire des billets de banque du Burundi :

    1. Indépendance : Le Burundi a obtenu son indépendance de la Belgique le 1er juillet 1962. Peu de temps après, la Banque du Burundi a été établie en tant qu'institution émettrice de la monnaie nationale.

    2. Monnaie : La monnaie officielle du Burundi est le franc burundais (BIF). La Banque de la République du Burundi est responsable de l'émission de la monnaie et des billets de banque.

    3. Éléments culturels : Certains billets de banque peuvent mettre en avant des éléments culturels spécifiques du Burundi, tels que des illustrations de danses traditionnelles, d'instruments de musique, ou de sites historiques.




    Source Wikipedia

  • Cameroun

    Sans-titre.jpg

     

    Billets de banque du Cameroun

    L'histoire des billets de banque au Cameroun est liée à l'évolution politique et économique de la région au fil du temps. Le Cameroun a connu différentes périodes coloniales et des changements dans sa structure politique, ce qui a influencé la monnaie en circulation. Voici une vue d'ensemble de l'histoire des billets de banque au Cameroun :

    1. Colonisation allemande : Avant la Première Guerre mondiale, le Cameroun était une colonie allemande. Pendant cette période, l'Empire allemand a émis des billets de banque pour faciliter les échanges commerciaux et financiers dans la région.

    2. Mandat de la Société des Nations : Après la Première Guerre mondiale, le traité de Versailles a attribué le Cameroun à la France et au Royaume-Uni en tant que mandats de la Société des Nations. Ces deux puissances coloniales ont émis leurs propres billets de banque pour leurs zones respectives.

    3. Colonisation française : La partie française du Cameroun est devenue une colonie française après la Seconde Guerre mondiale. La Banque de l'Afrique occidentale (BAO) a émis des billets de banque pour la région.

    4. Colonisation britannique : La partie britannique du Cameroun a été administrée sous mandat britannique jusqu'à ce qu'elle rejoigne le Nigeria en 1961. La livre sterling était la monnaie principale utilisée dans cette région.

    5. Indépendance et création du franc CFA : En 1960, la partie française du Cameroun a accédé à l'indépendance, devenant la République du Cameroun. La région a rejoint la zone du franc CFA, utilisant le franc CFA comme monnaie, qui était lié au franc français.

    6. Réunification : En 1961, la partie britannique du Cameroun a voté pour rejoindre la République du Cameroun, formant ainsi une nation unifiée. Cela a entraîné des ajustements monétaires et la coexistence du franc CFA et de la livre sterling pendant une période transitoire.

    7. Banque des États de l'Afrique centrale (BEAC) : En 1972, le Cameroun a rejoint la Banque des États de l'Afrique centrale (BEAC), une institution monétaire qui émet des billets de banque pour plusieurs pays de la région, utilisant le franc CFA comme monnaie.

    Depuis lors, les billets de banque au Cameroun ont été émis par la BEAC, et le franc CFA a subi quelques changements, notamment le passage à l'Euro à partir de 1999, bien que la BEAC continue d'émettre des billets en francs CFA pour les pays membres de la zone.

    Source Wikipedia

  • Cap-Vert

    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du Cap Vert

    L'histoire des billets de banque du Cap-Vert est étroitement liée à l'évolution économique et politique de l'archipel. Le Cap-Vert a obtenu son indépendance du Portugal le 5 juillet 1975, et depuis lors, il a émis sa propre monnaie et des billets de banque. Voici un aperçu de l'histoire des billets de banque du Cap-Vert :

    1. Avant l'indépendance : Avant l'indépendance, le Cap-Vert utilisait l'escudo portugais, la monnaie du Portugal. Cependant, après l'accession à l'indépendance en 1975, le pays a introduit sa propre monnaie, le cap-verdien escudo (CVE).

    2. Introduction du CVE : Le cap-verdien escudo a été introduit en 1975 pour remplacer l'escudo portugais. La première série de billets de banque du Cap-Vert a été émise cette année-là, reflétant les symboles nationaux, la culture et l'histoire du pays nouvellement indépendant.

    3. Émissions successives : Au fil des ans, le Cap-Vert a émis plusieurs séries de billets de banque, chacune comportant des éléments de sécurité améliorés pour contrer la contrefaçon. Les motifs des billets représentent souvent des personnalités historiques, des sites emblématiques, la faune locale et d'autres symboles importants pour le pays.

    4. Conversion à l'escudo cap-verdien : En 2018, le Cap-Vert a pris une mesure importante en remplaçant l'ancien CVE par un nouvel escudo cap-verdien (ECV), avec un taux de conversion fixe. Cette transition visait à stabiliser l'économie et à moderniser la monnaie.

    Source Wikipedia

  • Comores
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque des Comores

    En 1950, la Banque de Madagascar et des Comores, a été transformée en établissement semi-public chargé de l'émission des billets ayant cours légal à Madagascar et aux Comores. Pendant cette période, les Comores sous dépendance française étaient rattachées administrativement à Madagascar. La Banque de Madagascar et des Comores assurait le service de l'émission monétaire jusqu'au 21 décembre 1973
    En 1974 a été crée l'Institut d'Emission des Comores qui a émis de nouveau billets, après l'indépendance des Comores.

     

    Source Wikipedia

  • Congo (Brazzaville)
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du Congo Brazzaville

    La république du Congo est fréquemment appelée « Congo-Brazzaville » pour la distinguer de la République démocratique du Congo ou « Congo-Kinshasa ». De 1969 à 1992, elle a porté le nom de république populaire du Congo.
    Avant la colonisation française, le territoire actuel du Congo était occupé par plusieurs entités politiques, parmi lesquelles le royaume de Loango (fondé entre le xe et le xiie siècle), le Kongo (fondé au xiiie siècle) et le royaume Tio (fondé au xviie siècle). À la suite de plusieurs missions d'exploration, dont la plus notable reste celle de Savorgnan de Brazza (la capitale du pays porte aujourd'hui son nom), ce territoire est intégré au second empire colonial français à la fin du xixe siècle. Après 70 ans de colonisation, il prend son indépendance en 1960.

    Source Wikipedia

  • Congo RD (Kinshasa)

    Sans-titre.jpg

    Billets de banque de la république démocratique du Congo

    L'histoire des billets de banque de la République démocratique du Congo (RDC) après l'indépendance est complexe et a été marquée par des périodes d'instabilité économique et monétaire. Voici les principales étapes de l'histoire des billets de banque de la RDC après l'indépendance :

    Indépendance (1960) - Premier franc congolais : Après l'indépendance de la Belgique en 1960, la Banque Centrale du Congo Belge et du Ruanda-Urundi a été rebaptisée Banque Nationale du Congo (BNC). La BNC a émis le premier franc congolais, qui a remplacé le franc belge à un taux de 1:1. 
    Année 1967 - Coup d'Etat et creation du Zaїre : En 1967, le dictateur Mobutu Sese Seko a pris le pouvoir et a rebaptisé le pays Zaïre. Le franc zaïrois a été introduit pour remplacer le franc congolais à un taux de 1:1.
    Année 1997 - Fin de la dictature et retour au franc congolais : En 1997, la dictature de Mobutu a pris fin et le pays a été rebaptisé République démocratique du Congo. Le franc congolais a été réintroduit pour remplacer le zaïre à un taux de 1 zaïre = 1 franc congolais. 
    Année 2007 - Introduction du Franco Congolais Convertible : En 2007, la Banque Centrale du Congo a introduit le Franco Congolais Convertible (FCCE) pour remplacer le franc congolais. Les nouveaux billets émis par la Banque Centrale du Congo représentaient des symbols nationaux et culturels congolais, tels que le Mont Nyiragongo et les Chutes Boyoma.
    Année 2012 - Stabilisation monétaire et introduction de nouveaux billets : Depuis 2012, la RDC a connu une période de stabilité monétaire relative, ce qui a permis à la Banque Centrale du Congo d'introduire de nouveaux billets de banque pour améliorer la sécurité et la durabilité des billets existants. 

    Date Maj: 19/02/2024

  • Côte d'Ivoire

    Sans-titre.jpg

    Billets de banque de Cote d'ivoire

    Le franc CFA, officiellement franc de la Communauté financière africaine, est le nom de deux monnaies communes vestige de la colonisation française et utilisées par 14 pays d'Afrique constituant en partie la zone franc.
    Créé initialement en 1939, juste avant la Seconde Guerre mondiale, le franc CFA est officiellement né le 26 décembre 1945, jour où la France ratifie les accords de Bretton Woods et procède à sa première déclaration de parité au Fonds monétaire international (FMI). Il signifie alors « franc des colonies françaises d'Afrique ». Il est émis par la caisse centrale de la France d'outre-mer.
    En Afrique de l'Ouest, le franc CFA (UEMOA), devrait être remplacé par l'eco, courant 2020.


    Source Wikipedia

  • Djibouti



    Billets de banque de Djibouti

    L'histoire des billets de banque de Djibouti remonte à la période coloniale française, lorsque la Banque de France a commencé à émettre des billets pour la Colonie de la Côte Française des Somalis, qui correspond à l'actuelle République de Djibouti. Voici les principales étapes de l'histoire des billets de banque de Djibouti :

    Colonialisme français (1884-1977) - Banque de France : Pendant la période coloniale française, la Banque de France a émis des billets pour la Colonie de la Côte Française des Somalis en francs français. Les premiers billets ont été émis en 1884 et représentaient des symboles de la France et de la colonie.
    Independance (1977) - Creation de la Banque Centrale de Djibouti : Après avoir obtenu l'indépendance en 1977, la République de Djibouti a créé la Banque Centrale de Djibouti (BCD), qui a commencé à émettre des billets de banque en francs djiboutiens, qui étaient indexés sur le franc français. Les premiers billets émis par la BCD représentaient des monuments historiques de Djibouti et des symboles nationaux.
    Année 1990 - Introduction de nouveaux billets : Dans les années 1990, la BCD a introduit de nouveaux billets de banque avec des designs et des couleurs améliorés. Les nouveaux billets représentaient des personnalités historiques de Djibouti, des monuments architecturaux et des paysages naturels de Djibouti.
    Année 2010 - Refonte complete des billets de banque : Dans les années 2010, la BCD a procédé à une refonte complète de ses billets de banque, introduisant de nouveaux designs et des couleurs plus vibrantes. Les nouveaux billets représentent des thèmes culturels et historiques de Djibouti, tels que les traditions pastorales nomades, les ports de pêche et les sites archéologiques.

    Date Maj: 19/02/2024

  • Égypte
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque d'Egypte

    En 1834, sous Méhémet Ali, un décret-loi parlementaire prévoit la création d'une monnaie sur une base bimétallique. La livre égyptienne remplace alors le qirsh (en) comme monnaie d'échange, qui est l'équivalent de la piastre ottomane.
    La Banque nationale d'Égypte a émis les premiers billets le 3 avril 1899. En 1961, la Banque nationale d'Égypte est nationalisée et une nouvelle banque centrale est fondée. Les billets représentent en général des monuments de l'Égypte antique sur la face en anglais et des mosquées sur la face en arabe.

    Source Wikipedia

  • Érythrée
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque d'Erythrée

    Le nakfa est la monnaie de l'Érythrée et a été introduit le 8 novembre 1997 pour remplacer le birr éthiopien au pair. La monnaie tire son nom de la ville érythréenne de Nakfa, site de la première grande victoire de la guerre d'indépendance érythréenne. La nakfa est divisée en 100 cents.

    Source Wikipedia

  • États de l'Afrique centrale
    Sans-titre.jpg

    Billets de la Banque Centrale des Etats de l'Afrique Centrale

    La Banque des États de l'Afrique centrale (BEAC) est la principale institution monétaire de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) et la banque centrale commune aux six États qui la constituent (Cameroun, République centrafricaine, République du Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad)
    Créée le 22 novembre 1972 par les accords de coopération monétaire signés à Brazzaville, elle succède à la Banque centrale des états de l'Afrique équatoriale et du Cameroun2. Elle siège à Yaoundé depuis janvier 1977.

    Source Wikipedia

  • États de l'Afrique de l'ouest
    logo-fr.png

    Billets de la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest

    L’activité d’émission monétaire en Afrique de l’Ouest a une histoire vieille de plus de 150 ans. Son origine remonte à la Banque du Sénégal, créée par décret du 21 décembre 1853, signé par Louis Napoléon Bonaparte. Elle a par la suite été assurée par divers établissements dont la Banque de l’Afrique Occidentale (de 1901 à 1955), l’Institut d’Émission de l’Afrique Occidentale Française et du Togo (de 1955 à 1959) et, enfin, la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (à partir de 1959). Après l’accession des États ouest africains à l’indépendance, en 1960, et surtout à la suite de la signature du traité du 12 mai 1962 instituant l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA), la BCEAO est devenue un établissement public international, géré par un Conseil d’Administration composé de représentants des Etats membres de l’Union et de l’Etat français.

    Source Wikipedia

  • Éthiopie

    Sans-titre.jpg

    Billets de banque d'Ethiopie

    1. L'histoire moderne des billets de banque en Éthiopie est marquée par plusieurs évolutions, reflétant les changements politiques, économiques et sociaux du pays. Voici un aperçu général de cette histoire :

      1. Avant la Monarchie: Avant la chute de l'empereur Haïlé Sélassié en 1974, l'Éthiopie était une monarchie. Pendant cette période, la monnaie officielle était le Birr éthiopien, qui était divisé en 100 cents. Les billets de banque éthiopiens de cette époque présentaient souvent des images de l'empereur et d'autres symboles nationaux.

      2. Période Derg (1974-1991): En 1974, le régime impérial a été renversé par un coup d'État militaire, conduisant à l'établissement du gouvernement militaire de la Derg. Pendant cette période, le système monétaire a été réformé, et de nouveaux billets ont été émis. Le Derg a également introduit des politiques socialistes qui ont eu des répercussions sur l'économie et la monnaie du pays.

      3. Gouvernement de Transition (1991-1995): La chute du régime de la Derg en 1991 a conduit à une période de transition politique en Éthiopie. En 1993, l'Éthiopie a adopté un nouveau régime fédéral et une nouvelle constitution. Cela a également entraîné des changements dans le système monétaire, avec l'introduction de nouveaux billets de banque reflétant la transition vers un État fédéral.

      4. Gouvernement actuel (Depuis 1995): Depuis l'adoption de la nouvelle constitution en 1995, l'Éthiopie est une république fédérale démocratique. La Banque nationale d'Éthiopie est responsable de l'émission de la monnaie. Les billets de banque éthiopiens actuels présentent des personnalités historiques, des symboles culturels et des images représentatives du patrimoine du pays.

    Date Maj 31.01.2024

  • Gabon
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du Gabon

    Le franc CFA de la CEMAC (Coopération économique et monétaire en Afrique centrale) est, depuis sa création en 1958, une monnaie commune, la devise officielle des six États membres de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cameroun, Gabon, Guinée équatoriale, République centrafricaine, République du Congo, Tchad). Il est divisé en cent centimes.

    Source Wikipedia

  • Gambie

    Sans-titre.jpg

    Billets de banque de Gambie

    La Gambie, un petit pays d'Afrique de l'Ouest, a connu plusieurs émissions de billets de banque au fil des ans. Voici une histoire générale des billets de banque de Gambie.

    1. Période préindépendance (avant 1965) : Avant son indépendance en 1965, la Gambie utilisait la livre sterling comme monnaie. Les billets de banque de cette époque portaient généralement des motifs liés à l'Empire britannique.

    2. Indépendance (1965) : Après son indépendance, la Gambie a introduit sa propre monnaie, le dalasi, en remplacement de la livre sterling. Les premiers billets de banque étaient émis avec des portraits de personnalités nationales et des motifs représentatifs de la culture gambienne.

    3. Série "Birds" (1971-1987) : Une série de billets de banque, connue sous le nom de série "Birds", a été émise entre 1971 et 1987. Ces billets mettaient en vedette des oiseaux indigènes de la Gambie, avec des valeurs nominales allant de 1 à 100 dalasis.

    4. Série "Portrait" (1996-2015) : Une nouvelle série de billets a été introduite en 1996, mettant en vedette des portraits de personnalités gambiennes importantes, des symboles nationaux et des scènes de la vie quotidienne. Cette série comprenait des billets de 5, 10, 25, 50, et 100 dalasis.

    5. Émissions ultérieures (2015 - présent) : Depuis 2015, la Gambie a continué à émettre de nouveaux billets de banque avec des fonctionnalités de sécurité améliorées. Ces billets mettent en avant l'histoire, la culture et les symboles nationaux.

     

    Source Wikipedia

  • Ghana
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du Ghana

    Le cedi est la devise officielle du Ghana depuis 1965, il est divisé en cent pesewas.
    La livre du Ghana est l'ancienne devise du Ghana et le nom de sa première monnaie en tant qu'État indépendant.
    Elle était divisée en 20 shillings et 240 pence.
    Introduite en 1958, elle est remplacée par le cedi en 1965 au taux de 1 livre du Ghana pour 2,4 cedis.

     

    Source Wikipedia

  • Guinée

    Sans-titre.jpg

    Billets de banque de Guinée

    L'histoire des billets de banque en Guinée remonte à la période coloniale, lorsque le pays faisait partie de l'Afrique occidentale française. Avant l'indépendance en 1958, la Guinée utilisait le franc CFA, la monnaie de la zone franc, qui était liée au franc français. Après l'indépendance, la Guinée a émis sa propre monnaie.

    En 1959, la Guinée a introduit le Syli comme sa propre monnaie nationale, remplaçant ainsi le franc CFA. Le Syli était divisé en 100 koulourous. Les premiers billets de banque en Syli ont été émis par la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG). Ces billets ont souvent représenté des personnalités politiques et des symboles nationaux.

    Au fil des années, la Guinée a émis différentes séries de billets de banque, mettant en avant divers aspects de l'histoire, de la culture et des réalisations du pays. Les motifs des billets peuvent inclure des portraits de dirigeants politiques, des scènes historiques, des monuments nationaux, des animaux emblématiques, etc.

    Source Wikipedia

  • Guinée équatoriale
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque de la Guinée Equatoriale

    Le franc CFA de la CEMAC (Coopération économique et monétaire en Afrique centrale) est, depuis sa création en 1958, une monnaie commune, la devise officielle des six États membres de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cameroun, Gabon, Guinée équatoriale, République centrafricaine, République du Congo, Tchad). Il est divisé en cent centimes.


    Source Wikipedia

  • Guinée-Bissau
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque de la Guinée Bissau

    Le peso de Guinée-Bissau est l'ancienne monnaie officielle de la Guinée-Bissau indépendante, émise à partir de 1975. Après une période d'hyperinflation, elle est remplacée en 1997 par le franc CFA (UEMOA)
    Arrimé au départ sur l'escudo portugais, le peso était divisé en 100 centavos.


    Source Wikipedia

  • Kenya
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du Kenya

    Le shilling kényan est la devise officielle du Kenya depuis le 14 septembre 1966, date à laquelle il a remplacé le shilling est-africain à parité égale.


    Source Wikipedia

  • Lesotho
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du Lesotho

    Le loti, au pluriel maloti, est la devise officielle du Lesotho depuis 1980, il est divisé en cent lisente (sg. sente). Cette monnaie est arrimée sur le rand sud-africain.



    Source Wikipedia

  • Liberia
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du Libéria

    Le dollar libérien est la devise officielle du Liberia depuis 1943, il est divisé en 100 cents.
    Avant 1943, le dollar libérien a été la monnaie du Libéria de 1847 à 1907, indexée sur le dollar américain. Passée cette date, le Libéria adopte la livre de l'Afrique occidentale britannique ; à compter de 1937, le dollar redevient progressivement l'unité de compte de ce pays, qui l'officialise en 1943.


    Source Wikipedia

  • Libye
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque de Libye

    Le dinar libyen est l'unité monétaire principale de la Libye depuis 1971, date à laquelle il a remplacé la livre libyenne (LYP). Il est divisé en 1 000 dirhams.
    À la suite de la Révolution libyenne de 2011, décision a été prise de supprimer la mention Jamahiriya arabe libyenne sur les billets ainsi que remplacer tous ceux à l'effigie de Mouammar Kadhafi.Les réimpressions en cours reprennent les indications en anglais (valeur, émetteur) qui avaient disparu.

    Source Wikipedia

  • Madagascar
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque de Madagascar

    L'ariary est l'unité monétaire officielle de la République de Madagascar depuis le 1er janvier 2005. 
    Bien avant la colonisation, le Royaume de Madagascar utilise un système monétaire assez complexe, avec l'ariary comme unité de compte.
    A partir de juillet 1896, l'ariary, est remplacée par le franc français.
    La Banque de Madagascar est fondée en 1925 mais le franc français continue de circuler dans l'île.
     Après l'indépendance, c'est l'Institut d'émission malgache qui prend en charge l'émission de monnaie au 31 décembre 1961. Le franc malgache, ou plus exactement « malagasy »

    Histoire de la monnaie Malgache

    Source Wikipedia

  • Malawi

    Sans-titre.jpg


    Billets de banque du MALAWI

    L'histoire des billets de banque du Malawi remonte à la période coloniale, lorsque le pays était connu sous le nom de Nyassaland. Avant l'indépendance en 1964, le territoire était une colonie britannique. Après l'indépendance, le pays a adopté le nom de Malawi.

    1. Période coloniale (1891-1964): Pendant la colonisation britannique, la monnaie utilisée était principalement le shilling britannique. Les billets de banque émis pendant cette période portaient souvent des images de personnalités britanniques et des symboles coloniaux.

    2. Indépendance (1964): Lorsque le Malawi a accédé à l'indépendance en 1964, le pays a introduit sa propre monnaie. La première série de billets de banque malawites a été émise par la Reserve Bank of Malawi, la banque centrale du pays. Ces premiers billets représentaient des dirigeants politiques locaux et des symboles nationaux.

    3. Les différentes séries de billets: Au fil des ans, le Malawi a émis plusieurs séries de billets de banque, mettant en vedette diverses personnalités et représentations culturelles. Ces billets ont souvent célébré l'histoire, la culture et les réalisations du Malawi en tant que nation indépendante.

    Date Maj 31.01.2024

  • Mali
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du Mali

    Le franc CFA (Communauté financière en Afrique) est une monnaie commune, la devise officielle des huit États membres de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) : Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée-Bissau (depuis le 2 mai 1997), Mali (jusqu'en 1962 puis depuis 1984), Niger, Sénégal et Togo. Il est divisé en cent centimes. Il est prévu qu'il soit remplacé par l'eco à partir de 2021 afin de devenir la monnaie unique de la CEDEAO.

    Source Wikipedia

  • Maroc

    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du Maroc

    L'histoire des billets de banque au Maroc après son indépendance en 1956 est marquée par plusieurs évolutions, tant sur le plan économique que sur le plan politique. Voici une vue d'ensemble de l'évolution des billets de banque au Maroc depuis son indépendance :

    1. Période post-indépendance (1956-1974) :

    2. Après l'indépendance en 1956, le Maroc a continué à utiliser la monnaie française, le franc, pendant un certain temps.

    3. En 1959, le Maroc a introduit sa propre monnaie, le dirham, pour remplacer le franc. Cependant, les premiers billets en dirhams n'ont été émis qu'en 1960.

    4. Introduction du Dirham (1960) : La Banque d'État du Maroc (devenue plus tard Bank Al-Maghrib) a été créée pour émettre la monnaie et contrôler la politique monétaire. Les premiers billets en dirhams étaient émis en coupures de 5, 10, et 50 dirhams.

    5. Diversification des Coupures (1974-1987) : Au fil des ans, de nouvelles coupures de billets ont été introduites pour s'adapter à l'inflation et aux besoins croissants de l'économie. En 1980, le billet de 100 dirhams a été introduit.

    6. Évolution des Designs (1987-2002) : Entre 1987 et 2002, plusieurs changements ont été apportés aux designs des billets de banque, et de nouvelles fonctionnalités de sécurité ont été incorporées.

    7. Nouvelle Série de Billets (2012) : En 2012, le Maroc a lancé une nouvelle série de billets de banque avec des designs actualisés et des fonctionnalités de sécurité améliorées.

    Date Maj 02/02/2024

  • Maurice
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque de Maurice

    La roupie mauricienne est la devise officielle de Maurice.
    La roupie mauricienne a été introduite sur l'Île Maurice, aux Rodrigues et aux Seychelles en 1877 pour remplacer la piastre, la livre sterling et la roupie indienne en circulation dans ces îles. Aux Seychelles, elle a été remplacée par la roupie seychelloise depuis 1914.
    En 2013, la Banque de Maurice a introduit des nouveaux billets en polymère sur les coupures de 25, 50 et 500 roupies


    Source Wikipedia

  • Mauritanie

    Sans-titre.jpg

    Billets de banque de Mauritanie

    L'histoire des billets de banque mauritaniennes remonte à l'indépendance de la Mauritanie en 1960, quand la Banque Centrale de Mauritanie a été créée pour émettre la monnaie nationale. Voici les principales étapes de l'histoire des billets de banque mauritaniennes :

    Creation de la Banque Centrale de Mauritanie (1960) - Ouguiya : Après l'indépendance de la Mauritanie en 1960, la Banque Centrale de Mauritanie a été créée pour émettre la monnaie nationale, l'Ouguiya. Les premiers billets de banque mauritaniens ont été émis en 1961 et représentaient des symboles nationaux, tels que le drapeau mauritanien et la Grande Mosquée de Nouakchott.
    Annees 1970 - Denominations plus elevees et theme du desert : Dans les années 1970, la Banque Centrale de Mauritanie a introduit des denominations plus elevees de billets de banque, telles que les billets de 500, 1000 et 5000 ouguiyas. Les nouveaux designs représentaient des themes liés au desert et à l'heritage culturel mauritanien, tels que les dunes de sable et les habitations traditionnelles.
    Annees 1980 - Introduction de la serie 'Sahara' : Dans les années 1980, la Banque Centrale de Mauritanie a introduit la série 'Sahara', qui presentait des designs ameliores et des caracteristiques de securite ameliorees. Les nouveaux billets representaient des aspects differents de la culture et de l'histoire mauritaniennes, tels que les instruments de musique traditionnels et les sites archéologiques.
    Annees 1990 - Serie 'Patrimoine Culturel' : Dans les années 1990, la Banque Centrale de Mauritanie a introduit la serie 'Patrimoine Culturel', qui mettait en valeur l'heritage culturel et historique du pays. Les nouveaux billets representaient des edifices historiques, des artisanats traditionnels et des evenements culturels mauritaniens.
    Annees 2000 - Mesures de securite ameliorees et nouveaux designs : Au debut du XXIe siecle, la Banque Centrale de Mauritanie a continue d'ameliorer les mesures de securite dans ses billets de banque en introduisant des elements tels que des filigranes, des hologrammes et des fibres de securite. Les nouveaux designs representaient des themes culturels et historiques mauritaniens, tels que les peintures rupestres et les manuscrits anciens.

    Date Maj: 19/02/2024

  • Mozambique

    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du Mozambique

    L'histoire des billets de banque au Mozambique est complexe et a été influencée par les événements politiques et économiques qui ont marqué le pays au fil des ans.

    1. Période coloniale (jusqu'en 1975) : Avant l'indépendance du Mozambique en 1975, le pays était une colonie portugaise. La monnaie utilisée pendant cette période était l'escudo portugais. Les billets de banque émis pendant la colonisation portugaise portaient souvent des images de personnalités portugaises, de symboles coloniaux et de scènes liées à l'économie du Mozambique.

    2. Indépendance (1975) : En 1975, le Mozambique a obtenu son indépendance du Portugal. Peu de temps après, le pays a introduit sa propre monnaie, le metical, pour remplacer l'escudo portugais. La première série de billets de banque du Mozambique était émise par la Banque du Mozambique, la banque centrale du pays nouvellement indépendant.

    3. Guerre civile (1977-1992) : Le Mozambique a été marqué par une guerre civile qui a duré de 1977 à 1992. Pendant cette période, l'économie du pays a été gravement affectée. Des émissions de billets de banque ont parfois été nécessaires pour faire face à l'inflation et aux défis économiques résultant du conflit armé.

    4. Réformes économiques (années 1980-1990) : Dans les années 1980 et 1990, le Mozambique a entrepris des réformes économiques pour stabiliser son économie et attirer des investissements étrangers. Ces réformes ont également eu des implications sur la monnaie et les billets de banque en circulation.

    5. Adoption du nouveau metical (2006) : En 2006, le Mozambique a introduit une nouvelle série de billets de banque avec une dénomination renouvelée du metical. L'objectif était de faciliter les transactions et de rationaliser la gestion monétaire.

    Source Wikipedia

  • Namibie
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque de Namibie

    Le dollar namibien est la devise officielle de la Namibie depuis 1993, il est divisé en cent cents. Il remplace le rand sud-africain.
    Pendant la phase de planification concernant l’introduction d’une nouvelle monnaie nationale pour remplacer le rand sud-africain, la Banque de Namibie a frappé une série d’épreuves libellées en dollars et en marks, qui ont été soumises l'arbitrage du ministère des Finances à Windhoek. Une décision a ensuite été prise en faveur du nom « dollar » pour la nouvelle monnaie.

    Source Wikipedia

  • Niger
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du Niger

    Le franc CFA (Communauté financière en Afrique) est une monnaie commune, la devise officielle des huit États membres de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) : Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée-Bissau (depuis le 2 mai 1997), Mali (jusqu'en 1962 puis depuis 1984), Niger, Sénégal et Togo. Il est divisé en cent centimes. Il est prévu qu'il soit remplacé par l'eco à partir de 2021 afin de devenir la monnaie unique de la CEDEAO.

    Source Wikipedia

  • Nigeria
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du Nigéria

    À l'époque précoloniale, différentes cultures utilisaient une variété d'articles comme moyen d'échange. Ceux-ci comprenaient des cauris, des manilas, des perles, des bouteilles et du sel, entre autres.La première grande émission de devises au Nigeria a été entreprise à la suite de l'ordonnance coloniale de 1880 qui a introduit les shillings et les pence comme monnaie ayant cours légal en Afrique occidentale britannique.
    De 1912 à 1959, le West African Currency Board (WACB) a émis la première série de billets.
    Le 1er juillet 1959, la Banque centrale du Nigéria (CBN) a émis des billets en monnaie nigériane
    Suite à la décision du gouvernement de passer de la métrique à la décimale, le nom de la monnaie nigériane a été changé en janvier 1973, il devient le Naira.

     Source Wikipedia / Banque centrale du Nigéria

  • Ouganda
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque d'Ouganda

    Le shilling ougandais est la devise officielle de l’Ouganda depuis 1987.Il a succédé à l’ancien shilling ougandais au taux de 100 anciens shillings pour 1 shilling. Le shilling est divisé en 100 cents (parfois aussi appelés anciens shillings).
    Le premier shilling ougandais avait été créé en 1966 (en même temps que le shilling kényan) pour remplacer le shilling est-africain à parité égale. L’ancien shilling était divisé en 100 cents (comme son prédécesseur), bien que cette division n’ait pas été utilisée.

    Source Wikipedia

  • République centrafricaine
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque de la République Centrafricaine

    Le franc CFA de la CEMAC (Coopération économique et monétaire en Afrique centrale) est, depuis sa création en 1958, une monnaie commune, la devise officielle des six États membres de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cameroun, Gabon, Guinée équatoriale, République centrafricaine, République du Congo, Tchad). Il est divisé en cent centimes.

    Source Wikipedia

  • République du Congo
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque de la République du Congo

    Le franc CFA de la CEMAC (Coopération économique et monétaire en Afrique centrale) est, depuis sa création en 1958, une monnaie commune, la devise officielle des six États membres de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cameroun, Gabon, Guinée équatoriale, République centrafricaine, République du Congo, Tchad). Il est divisé en cent centimes


    Source Wikipedia

  • Rwanda

    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du Rwanda

    Le franc rwandais est la devise officielle du Rwanda depuis le 24 avril 1964. Il est divisé en cent centimes.
    La monnaie n'était pas très utilisée à la fin du xixe siècle au Rwanda, le pays étant alors partie intégrante de l'Afrique orientale allemande. le roupie d'Afrique orientale allemande en était la monnaie officielle, bien que peu utilisée. Cependant, à partir de 1906, le franc congolais fut utilisable de manière officieuse au Rwanda.
    En 1960, le Congo belge pris son indépendance et le Ruanda-Urundi fut la dernière possession belge en Afrique et une nouvelle monnaie fut alors émise, le franc du Ruanda-Urundi, qui dura jusqu'en 1964, deux ans après l'indépendance respective du Burundi et du Rwanda en 1962. La monnaie fut alors remplacée par le franc rwandais au Rwanda et le franc burundais au Burundi

    Source Wikipedia

  • Sao Tomé-et-Principe

    Sans-titre.jpg


    Billets de banque de SAO TOME ET PRINCIPE

    En 1977, São Tomé et Principe a introduit sa propre monnaie, la dobra (STD), en remplacement de l'escudo portugais. Les billets de banque ont été émis par la Banque centrale de São Tomé et Principe. Au fil des ans, plusieurs séries de billets ont été émises, chacune présentant des éléments culturels, historiques et naturels spécifiques à l'archipel.

    Première série (1977) : Les premiers billets de dobra ont été émis en 1977, peu après l'indépendance du pays. Ces billets portaient des images de personnalités nationales et des symboles du pays.

    Deuxième série (1982-1986) : Cette série présentait des images de la vie quotidienne, de l'agriculture et de la pêche, des secteurs économiques importants pour São Tomé et Principe.

    Troisième série (1996) : Une nouvelle série de billets a été introduite en 1996, mettant en avant des personnalités historiques importantes pour le pays.

    Quatrième série (2010) : La série de 2010 a introduit des éléments de la nature, avec des images d'oiseaux endémiques, de plantes et de paysages.

    Cinquième série (2018) : Plus récemment, en 2018, une nouvelle série de billets a été lancée. Cette série mettait en avant des personnalités importantes de l'histoire de São Tomé et Principe.

    Date Maj 31.01.2024

  • Sainte-Hélène
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque de St Hélêne

    À l’origine, la livre sterling britannique circulait à Sainte-Hélène. La livre était subdivisée en 20 shillings et chaque shilling en 12 pence.
    Ce problème a été complété par des émissions locales occasionnelles de devises en papier. Une pièce de monnaie, un demi-sou de cuivre, a également été frappée spécifiquement pour être utilisée dans les îles en 1821, qui se sont mélangées à des pièces de monnaie britanniques. Les billets étaient libellés en livres sterling et en shillings et étaient évalués à la livre sterling au pair.
    Avant février 1961, la livre sud-africaine, d’une valeur alors équivalente à celle de la livre sterling, était également acceptée sur l’île, mais elle s’est arrêtée avec l’introduction du nouveau rand sud-africain décimal, de sorte qu’un rand vaut seulement 10 shillings sterling. .
    En 1976, le gouvernement de Sainte-Hélène a commencé à émettre de nouveaux billets de banque, libellés en décimales, destinés à être utilisés sur l'île. L'introduction de pièces de circulation destinées à être utilisées à Sainte-Hélène ainsi que l'Ascension a débuté en 1984. L'utilisation de ces pièces et billets a étendu de Sainte-Hélène et de l’île de l’Ascension à Tristan da Cunha.

    Source Wikipedia

  • Sénégal
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du Sénégal

    Le franc CFA, officiellement franc de la Communauté financière africaine, est le nom de deux monnaies communes vestige de la colonisation française et utilisées par 14 pays d'Afrique constituant en partie la zone franc.
    Créé initialement en 1939, juste avant la Seconde Guerre mondiale, le franc CFA est officiellement né le 26 décembre 1945, jour où la France ratifie les accords de Bretton Woods et procède à sa première déclaration de parité au Fonds monétaire international (FMI). Il signifie alors « franc des colonies françaises d'Afrique ». Il est émis par la caisse centrale de la France d'outre-mer.
    En Afrique de l'Ouest, le franc CFA (UEMOA), devrait être remplacé par l'eco, courant 2020.

    Source Wikipedia

  • Seychelles
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque des Seychelles

    La roupie seychelloise est la devise officielle des Seychelles depuis 1914, date à laquelle elle a remplacé la roupie mauricienne à parité égale.
    Elle est divisée en 100 cents. Les langues utilisées sur les monnaies et billets sont le créole seychellois et l'anglais.

     

    Source Wikipedia

  • Sierra Leone

    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du Sierra Leone

    Le leone est la devise officielle de la Sierra Leone depuis 1964, il est divisé en 100 cents.
    La livre de l'Afrique occidentale britannique était l'ancienne devise des territoires et mandats administrés par l'Empire colonial britannique en Afrique de l'Ouest. 

    Source Wikipedia

  • Somalie

    200px-Coat_of_arms_of_Somalia.svg.png

    Billets de banque de Somalie

    L'histoire des billets de banque en Somalie est marquée par des périodes de changements politiques, économiques et sociaux. Voici un bref aperçu de l'évolution des billets de banque en Somalie 

    1. Colonisation italienne et britannique (1880-1960) : Avant l'indépendance de la Somalie en 1960, la région était divisée entre la Somalie italienne et la Somalie britannique. Chacune de ces parties émettait ses propres billets de banque. Les autorités coloniales émettaient des billets conformément à leurs politiques monétaires.

    2. Indépendance (1960) : En 1960, la Somalie a obtenu son indépendance en fusionnant les territoires sous administration italienne et britannique. À cette époque, la Somalie a émis ses propres billets de banque en tant que nation souveraine.

    3. Banque centrale de Somalie (1960-1991) : La Banque centrale de Somalie a été établie en 1960 en tant qu'institution chargée de l'émission de la monnaie et de la mise en œuvre des politiques monétaires. Des billets de banque somaliens ont été émis par la banque centrale pendant cette période.

    4. Guerre civile (1991-2006) : La Somalie a été plongée dans une guerre civile dévastatrice à partir de 1991, ce qui a eu un impact significatif sur l'économie du pays. La Banque centrale de Somalie a perdu son contrôle sur certaines régions, et des entités locales ont commencé à émettre leurs propres billets de banque.

    5. Émission de billets de banque régionales (1991-2006) : Pendant la guerre civile, différentes régions de la Somalie ont émis leurs propres billets de banque pour faire face à l'instabilité économique. Cela a conduit à une situation où plusieurs devises locales coexistaient.

    6. Retour à la stabilité (après 2006) : Après 2006, la situation en Somalie a connu une certaine amélioration en termes de stabilité politique. Cependant, la question monétaire reste complexe, avec des zones utilisant encore des devises locales et d'autres adoptant le shilling somalien comme monnaie.

    7. Banque centrale de Somalie (depuis 2009) : La Banque centrale de Somalie a repris ses activités et a travaillé à stabiliser la monnaie. Elle a émis de nouveaux billets de banque pour remplacer les anciens et rétablir une certaine uniformité dans le système financier.

    Source Wikipedia

  • Somaliland

    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du SOMALILAND

    1. Le Somaliland, une région autonome autoproclamée située dans la Corne de l'Afrique, a émis ses propres billets de banque depuis son autodéclaration d'indépendance en 1991. Cependant, il est important de noter que le Somaliland n'est pas officiellement reconnu comme un État indépendant par la communauté internationale.

      L'histoire moderne des billets de banque du Somaliland remonte à la période postérieure à la guerre civile somalienne, qui a éclaté en 1991. Suite à cette guerre, le Somaliland a déclaré son indépendance vis-à-vis de la Somalie. Depuis lors, il a cherché à établir sa propre gouvernance et ses institutions, y compris une banque centrale.

      La Banque centrale du Somaliland, établie en 1994, a été chargée de l'émission de la monnaie officielle du pays. Les premiers billets de banque somalilandais ont été introduits en 1994, avec des valeurs nominales de 5, 10, 20, 50, et 100 shillings. Ces billets étaient caractérisés par des motifs culturels et historiques, mettant en avant des éléments reflétant l'identité somalilandaise.

    Date Maj 31.01.2024

  • Soudan
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du Soudan

    La livre soudanaise est une devise officielle du Soudan depuis le 10 janvier 2007, et la seule légale depuis le 1er juillet 2007.
    Elle est divisée en cent piastres. 
    L’ancienne livre soudanaise (qui était divisée en 100 cents) a été créée à l'indépendance du Soudan, pour succéder à la livre de la colonie britannique.
    Le 10 janvier 2007, une nouvelle livre soudanaise a été introduite, à raison d’une nouvelle livre pour cent dinars (ou mille anciennes livres). Selon la banque centrale du Soudan, le dinar (dont la valeur était équivalente à la piastre actuelle) a été retiré de la circulation six mois plus tard, le 01 juillet 2007.

    Source Wikipedia

  • Soudan du Sud

    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du SOUDAN DU SUD

    1. Le Soudan du Sud a obtenu son indépendance du Soudan en juillet 2011, devenant ainsi le plus jeune État du monde. Cependant, l'histoire de sa monnaie est étroitement liée à celle du Soudan avant la séparation.

      Avant l'indépendance, le Soudan utilisait la livre soudanaise comme sa monnaie. Cependant, après la séparation, le Soudan du Sud a introduit sa propre monnaie, le livre sud-soudanais (SSP), en remplacement de la livre soudanaise. Cela a été fait pour refléter la souveraineté nouvellement acquise du pays.

      La Banque centrale du Soudan du Sud a été créée pour émettre et réguler la monnaie du pays. Les premiers billets de banque en livres sud-soudanaises ont été émis en 2011, avec des coupures allant de 1 livre à 100 livres. Ces billets ont souvent représenté des symboles importants pour le Soudan du Sud, tels que des images de la faune locale, des scènes culturelles, des portraits de dirigeants nationaux et des éléments symboliques de l'histoire et de la culture sud-soudanaise.

    Date Maj 31.01.2024

  • Swaziland / Eswatini

    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du ESWATINI (ex SWAZILAND)

    1. Le Swaziland, rebaptisé le royaume d'Eswatini en 2018, a une histoire intéressante en ce qui concerne sa monnaie et ses billets de banque. Voici une histoire moderne des billets de banque de l'Eswatini :

      Les débuts : Les premiers billets de banque en Eswatini ont été introduits après l'indépendance du pays en 1968. À cette époque, le lilangeni (SZL) a été établi en tant que monnaie officielle, remplaçant la livre sud-africaine. Les premiers billets étaient relativement simples, mettant en avant des symboles nationaux tels que le roi Sobhuza II, les animaux locaux et les paysages pittoresques.

      Évolution des billets : Au fil des décennies, les billets de banque ont évolué pour refléter les changements politiques, économiques et culturels de l'Eswatini. Les images des membres de la famille royale, des traditions culturelles swazies et des éléments naturels spécifiques à la région ont été fréquemment représentées sur les billets.

      La transition vers l'Eswatini : En 2018, le roi Mswati III a annoncé que le pays changerait son nom de Swaziland à Eswatini, une décision qui a également eu un impact sur la monnaie. Les billets de banque ont été mis à jour pour refléter le nouveau nom du pays. Ils ont également continué à célébrer l'histoire et la culture du royaume, mettant en avant des événements significatifs et des personnalités importantes.

      La diversité des dénominations : Les billets de banque en Eswatini existent en diverses dénominations, couvrant une gamme de valeurs pour répondre aux besoins de la population. Les dénominations comprennent souvent des billets de 10, 20, 50, 100 et 200 lilangeni, chacun arborant des designs uniques.
       

    Date Maj 31.01.2024

  • Tanzanie
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque de Tanzanie

    Le shilling tanzanien est la monnaie officielle de la Tanzanie depuis 1966, date à laquelle il a remplacé le shilling est-africain. Il est parfois appelé localement en anglais le T-shilling.
    La monnaie de l'Afrique Orientale Allemande est la roupie est-africaine, initialement émise par la Compagnie de l'Afrique orientale allemande.
    À partir de 1904, le gouvernement allemand introduit une nouvelle roupie, basée sur un système décimal, qui se divise dorénavant en 100 heller.
    En 1919, alors que l'Afrique Orientale Allemande passe sous mandat britannique et devient le Territoire du Tangagnyika, la roupie est remplacée par le florin est-africain.
    En mai 1921, le florin est-africain est remplacé par le shilling est-africain, qui restera la monnaie officielle du territoire sous mandat, puis du Tangagnyika indépendant et enfin de la Tanzanie jusqu'en 1966.

    Source Wikipedia

  • Tchad
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du Tchad

    Le franc CFA de la CEMAC (Coopération économique et monétaire en Afrique centrale) est, depuis sa création en 1958, une monnaie commune, la devise officielle des six États membres de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cameroun, Gabon, Guinée équatoriale, République centrafricaine, République du Congo, Tchad). Il est divisé en cent centimes.


    Source Wikipedia

  • Togo
    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du Togo

    Le franc CFA (Communauté financière en Afrique) est une monnaie commune, la devise officielle des huit États membres de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) : Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée-Bissau (depuis le 2 mai 1997), Mali (jusqu'en 1962 puis depuis 1984), Niger, Sénégal et Togo. Il est divisé en cent centimes.


    Source Wikipedia

  • Tunisie

    Sans-titre.jpg

    Billets de banque de Tunisie

    L'histoire des billets de banque tunisiens remonte à la fin du XIXe siècle, quand la Banque de France a commencé à émettre des billets pour la Tunisie française protectorat. Voici les principales étapes de l'histoire des billets de banque tunisiens :

    Protectorat français (1881-1956) - Billets de la Banque de France
     : Pendant le protectorat français, la Banque de France a émis des billets pour la Tunisie en francs tunisiens, qui étaient indexés sur le franc français. Les premiers billets ont été émis en 1882 et représentaient des symboles de la France et de la Tunisie. Les billets ont été imprimés en français et en arabe.
    Après l'indépendance (1956-1958) - Création de la Banque Centrale de Tunisie : Après avoir obtenu l'indépendance en 1956, la Tunisie a créé la Banque Centrale de Tunisie (BCT) en 1958. La BCT a commencé à émettre des billets de banque tunisiens en dinars, qui ont remplacé les francs tunisiens à un taux de 1 dinar = 1 franc tunisien.
    Année 1960 - Introduction de nouveaux billets : Dans les années 1960, la BCT a introduit de nouveaux billets de banque tunisiens avec des designs et des couleurs améliorés. Les billets représentaient des personnalités historiques tunisiennes, des monuments architecturaux et des paysages naturels tunisiens.
    Année 1990 - Sécurité accrue et introduction de polymères : Dans les années 1990, la BCT a commencé à introduire des mesures de sécurité améliorées dans ses billets de banque tunisiens, telles que des filigranes, des hologrammes et des fibres de sécurité. En outre, la BCT a expérimenté l'utilisation de polymeres pour ses billets, ce qui a permis d'améliorer leur durabilité et leur résistance à la manipulation frauduleuse.
    Début du XXIe siècle - Mesures de sécurité améliorées et nouveaux designs : Au début du XXIe siècle, la BCT a continué à améliorer les mesures de sécurité dans ses billets de banque tunisiens en introduisant des éléments tels que des micro-impressions, des traits de coupe irreguliers et des elements thermochromiques.

    Date Maj: 02/01/2024

  • Zaire

    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du Zaïre

    L'histoire des billets de banque du Zaïre, qui est actuellement connu sous le nom de République démocratique du Congo (RDC), est marquée par une période tumultueuse et complexe, en particulier pendant le règne du président Mobutu Sese Seko.

    1. Indépendance et adoption du franc congolais (1960) : Lors de l'indépendance de la République démocratique du Congo en 1960, le pays a adopté le franc congolais (ZAC, Zaïre), en remplacement du franc belge. Les premiers billets de banque ont été émis à cette époque.

    2. Mobutu Sese Seko et le Zaïre : En 1965, le président Mobutu Sese Seko prend le pouvoir et instaure un régime politique autoritaire qui dure plusieurs décennies. Sous son règne, le pays est rebaptisé Zaïre en 1971, et le franc congolais est remplacé par le nouveau Zaïre (ZRN).

    3. Billets de banque sous Mobutu : Les billets de banque du Zaïre sous Mobutu arboraient souvent des images du président lui-même, ainsi que des symboles nationalistes et des motifs reflétant la culture et l'histoire du pays. Certains billets présentaient également des animaux emblématiques du Zaïre, tels que le léopard.

    4. L'effondrement économique et l'inflation : Au cours des années 1980 et 1990, le Zaïre a connu une instabilité économique et politique majeure, avec une hyperinflation galopante. La valeur du Zaïre a chuté rapidement, et des billets de banque à plusieurs zéros ont été émis pour refléter cette situation, mais ils sont devenus rapidement obsolètes en raison de l'inflation.

    5. Changement de devise et fin du Zaïre (1997) : En 1997, après la chute du régime de Mobutu, le pays a changé de nom pour redevenir la République démocratique du Congo, et une nouvelle devise, le franc congolais (CDF), a été introduite pour remplacer le Zaïre.

    6. Les billets de banque actuels (depuis 1997) : Depuis l'introduction du franc congolais en 1997, la RDC a émis de nouveaux billets de banque qui reflètent la stabilité économique relative du pays. Ces billets présentent des images variées, notamment des personnalités historiques, des paysages, des animaux et des symboles culturels.
       

    Date Maj 31.01.2024

  • Zambie

    Sans-titre.jpg

    Billets de banque de Zambie

    L'histoire des billets de banque de la Zambie remonte à l'époque coloniale, lorsque le pays était connu sous le nom de Rhodésie du Nord. Voici un aperçu de l'évolution des billets de banque en Zambie depuis son indépendance en 1964 :

    1. Période post-indépendance (1964-1970) : Après son indépendance de la Grande-Bretagne en 1964, la Zambie a continué à utiliser les billets de banque émis par la Banque de la Rhodésie et du Nyassaland, qui était l'autorité monétaire de la région sous le régime colonial. Ces billets portaient souvent des images liées à la région, comme des paysages ou des personnalités coloniales.

    2. Période de transition (1970-1973) : La Zambie a commencé à émettre ses propres billets de banque après la dissolution de la Banque de la Rhodésie et du Nyassaland en 1968. Pendant cette période, on a vu une transition progressive vers des billets de banque portant des symboles nationaux et des figures importantes de l'histoire zambienne, comme des leaders politiques.

    3. Période post-transition (années 1970-1980) : La Zambie a continué à émettre des billets de banque avec des designs distincts qui reflétaient souvent des aspects de la culture, de la faune et de la flore du pays. Les billets ont également rendu hommage à des personnalités importantes de l'histoire zambienne, ainsi qu'à des sites historiques et culturels.

    4. Période de changements politiques et économiques (années 1980-1990) : Cette période a été marquée par des changements politiques et économiques significatifs en Zambie. Les billets de banque ont souvent été influencés par ces événements, avec parfois l'ajout de nouvelles fonctionnalités de sécurité pour contrer la contrefaçon.

    5. Période contemporaine (années 2000 à aujourd'hui) : Les billets de banque modernes de la Zambie continuent à représenter des symboles nationaux, des personnalités historiques et des motifs culturels. Ils intègrent également des fonctionnalités de sécurité avancées pour prévenir la contrefaçon.

    Date Maj: 6/02/2024

  • Zimbabwe

    Sans-titre.jpg

    Billets de banque du Zimbabwe

    L'histoire des billets de banque du Zimbabwe est marquée par une hyperinflation massive qui a conduit à l'émission de billets de plus en plus élevés en valeur nominale. Voici un résumé de cette histoire :

    1. Avant l'indépendance : Avant l'indépendance du Zimbabwe en 1980, le pays utilisait la livre rhodésienne comme sa monnaie. Après l'indépendance, le pays a adopté le dollar zimbabwéen.

    2. Les premières émissions : Les premières émissions de billets de banque du Zimbabwe étaient relativement stables. Cependant, au fil des années, des problèmes économiques et politiques ont commencé à émerger, conduisant à une inflation croissante.

    3. Années 2000 : Hyperinflation : La crise économique et politique au Zimbabwe, caractérisée par la réforme agraire controversée et d'autres facteurs, a conduit à une hyperinflation dramatique à partir du début des années 2000. Le gouvernement a réagi en émettant des billets de plus en plus importants pour suivre la hausse des prix.

    4. Billets de plusieurs milliards de dollars : À un moment donné, le Zimbabwe a émis des billets de 10 milliards, 50 milliards, 100 milliards, 500 milliards, et même des billets d'un trillion de dollars zimbabwéens. Ces billets avaient une valeur extrêmement faible en raison de l'hyperinflation, et les gens devaient transporter des sommes énormes pour acheter des biens de première nécessité.

    5. Changement de monnaie : Face à l'hyperinflation incontrôlable, le gouvernement zimbabwéen a finalement abandonné le dollar zimbabwéen en 2009. À la place, le pays a commencé à utiliser d'autres devises étrangères telles que le dollar américain et le rand sud-africain.

    6. Retrait des billets de grande valeur : Les billets de plusieurs milliards et trillions de dollars zimbabwéens ont été retirés de la circulation. Certains de ces billets ont acquis une certaine notoriété en tant que curiosités numismatiques, mais ils n'avaient plus aucune valeur monétaire réelle.

    7. Retour à une monnaie nationale : En 2019, le Zimbabwe a introduit une nouvelle monnaie nationale, le dollar zimbabwéen, dans le but de restaurer la souveraineté monétaire. Cependant, le pays a continué à faire face à des défis économiques importants.

    Source Wikipedia

Vous pouvez triez par Pick ou Y# avec la Tri (choix : "Référence")
par page
Résultats 1 - 9 sur 553.
Résultats 1 - 9 sur 553.